Le chien de recherche de drogues

La formation du chien de recherche de produits stupéfiants (chiens stups) dure environ un an et porte sur toutes les drogues naturelles (cocaïne, héroïne, marijuana, haschisch) et synthétiques (ecstasies, LSD, amphétamines) et leurs dérivés couramment utilisées sur le marché. Ce travail convient en principe à toutes les races de chiens, mais la préférence est donnée aux Bergers Allemands et aux Malinois.

Les chiens stups ne sont délibérément pas exposés aux drogues, vu que tout contact direct du chien avec le stupéfiant risque d'entraîner sa mort sans l'intervention rapide d'un vétérinaire. La formation est basée sur le côté naturel joueur qui est très prononcé chez le chien et sur son instinct d'attraper sa proie. Dans un jouet, on cache des préparations de stupéfiants inaccessibles au chien mais dont d'odeur est bien perceptible. Nous travaillons également avec les molécules réelles de conception de base des différentes drogues. Par des exercices de jeu et de quêtes systématiques, le chien apprend que lorsqu'il sent certaines molécules odorantes et qu'il aboie une cachette de stupéfiants, il peut trouver et obtenir un jouet. Afin d'encourager et de motiver le chien, chaque succès est ensuite récompensé par une période de jeu avec le jouet trouvé.

Le chien stups informe son conducteur qu'il a trouvé des molécules d'odeur de produits stupéfiants soit par un comportement actif (grattage et/ou aboiements) soit par un comportement passif (désignation).

Contact